Rechercher

3 questions à JYR

Mis à jour : avr. 14

Comment prendre une décision en groupe ? @JYR, coach @Zenvalue, propose une démarche éprouvée.


Hello Mr Coach,

Dans notre entreprise et aux équipes que tu accompagnes, tu recommandes la prise de décision par consentement. Pourquoi ?


POURQUOI ?


Prendre les décisions par consentement permet de nourrir plusieurs besoins

et notamment :


  • le besoin de connexion avec les autres – connexion entre les membres d’une équipe quand je suis en position de coach :

La décision par consentement est un exercice de groupe. Elle donne la possibilité à tous de s’exprimer, y compris à ceux qui n’ont pas contribué à élaborer la proposition sur laquelle il faut statuer.


  • le besoin de clarté :

Si la proposition qui fait l’objet de la prise de décision n’est pas comprise, la prise de décision est impossible : la proposition doit être clarifiée. La prise de décision devient possible quand la compréhension de la proposition est partagée.


  • le besoin d’efficacité :

« Ça va vite ! ». Une fois qu’une proposition est émise, une décision peut être prise rapidement.


Répondre à ces besoins contribue effectivement au bon fonctionnement d’un groupe. Mais qu’est-ce que la prise de décision par consentement ?


C’EST QUOI ?


Imaginons qu’un prêtre célébrant un mariage demande : « Tout le monde est-il d’accord pour que ces deux êtres se marient ?». Je ne suis pas sûr que la cérémonie se passe bien… Il est plus simple que le prêtre sollicite un consentement : « Si quelqu’un s’oppose… qu’il parle maintenant ou qu’ils se taise à jamais ! ».

En effet, un accord commun peut être difficile et long à trouver, et ne fait pas toujours l’unanimité. Il est plus efficient de formuler une proposition puis de vérifier si elle fait l’objet d’objections. En l’absence d’objection, la décision est prise et la proposition peut être testée. Si la proposition s’avère ne pas répondre aux attentes, il est possible de formuler rapidement une nouvelle proposition.

Prendre une décision consiste donc à lever les objections. Pour nourrir mon besoin de clarté peux-tu préciser ce que tu entends par « objection » ?


OBJECTION ?


Je fais objection à une proposition si :

- Je considère la proposition sans valeur ou d’une valeur insuffisante pour justifier l’investissement nécessaire.

- J’ai peur des conséquences de la décision : Le résultat que je prévois est pour moi synonyme de danger. Je peux me trouver dans l’impossibilité d’adopter une proposition que je pense « toxique ».

Il est important d’ajouter que, pour donner plus de valeur à une objection, il faut l’assortir d’une nouvelle proposition qui répond à l’objection, c’est-à-dire de faire une proposition bonifiée.

Merci beaucoup pour ces éclaircissements. Une question me brûle à présent les lèvres : comment, avec une équipe, animer une prise de décision par consentement ?


COMMENT ?


Secret de coach ! Plus sérieusement, je serai heureux d’en discuter… une prochaine fois.


#décision #consentement #consensus #efficience


Auteur : Fabien Pinçon

Contact
  • LinkedIn - White Circle

Bureaux 

198 rue La Fayette , 75010 Paris 

contact@zenvalue.fr

© Zen Value 2020